Oligothérapie

Essentiels au métabolisme, les oligo-éléments sont des cofacteurs d’enzymes.

Leur absence provoque des modifications pathologiques.

Souvent, ce n’est pas qu’un seul oligo-élément mais plusieurs qu’il faut administrer pour avoir un meilleur résultat thérapeutique.

L’alimentation industrielle est-elle étrangère à cela ?

De plus comme avec l’homéopathie, à chaque constitution correspond un oligo-élément. Par exemple le manganèse chez le sulfurique, le cuivre chez le phosphorique ou encore le cobalt chez le carbonique.

Cette découverte faite par le Dr Ménetrier permet de comprendre pourquoi les approches systémiques de l’abord d’une pathologie sont si performantes. En effet si le métabolisme cellulaire est déficient en raison d’une carence en oligo-éléments, aucun médicament ne pourra rétablir un équilibre donc une bonne santé à un organisme.

Comme leur nom l’indique, ce sont des éléments qui se trouvent en très faible quantité dans l’organisme. En donner trop est aussi mauvais voir toxique.